fête des brodeuses

Publié le par phymar

Du 9 au 12 juillet à Pont-l'Abbé

Parmi les  festivals bretons de l'été, la Fête des Brodeuses de Pont-l'Abbé maintient son cap depuis plus d'un 1/2-siècle : celui d'une fête familiale qui consacre quatre jours à faire vivre la tradition du terroir bigouden et breton, avec une fenêtre ouverte sur le folklore étranger. Plus de 30.000 spectateurs chaque année découvrent la richesse de la culture bretonne, où la musique et la danse occupent une place de choix. Bagadoù et cercles celtiques se répandent dans les rues, animent les scènes et se mélangent en un gigantesque final pour rendre hommage à la Reine des Brodeuses.
renseignements :http://www.fetedesbrodeuses.com/programme/



Je vais vous conter tous les jours un conte de Charles Nodier :

Trésor des fèves et fleur des pois

Il était une fois un pauvre homme et une pauvre femme qui étaient bien vieux, et qui n'avaient jamais eu d'enfants. C'était un grand chagrin pour eux, parce qu'ils prévoyaient que dans quelques années, ils ne pourraient plus cultiver leurs fèves et aller les vendre au marché.
Un jour qu'ils sarclaient leur champ, la vieille découvrit, sous les touffes les plus drues, un petit paquet qui contenait un beau petit garçon d'environ 8 à 10 mois mais qui était déjà sevré, vu qu'il accepta les fèves bouillies qu'on lui fit manger.
Quand le vieux , alerté par les cris de sa femme, regarda ce bel enfant, il embrassa sa femme et tous 2 dansèrent de joie, puis se hâtèrent de regagner leur chaumière, pour se réchauffer au coin de l'âtre.
Le petit leur tendit les bras en les appellant papa et maman. Le vieux le prit sur ses genoux et l'y fit sauter doucement en lui adressant mille paroles agréables, auxquelles l'enfant répondit à sa manière.
Pendant ce temps, la vieille alluma le feu avec les gousses de fèves sèches pour éclairer un peu la maison et propager une douce chaleur. Elle prépara une bouillie de fèves dans laquelle elle ajouta une cuillerée de miel, qu'elle fit manger à l'enfant. Ensuite elle le coucha dans un lange propre, sur une couchette de paille de fèves et le petit s'endormit très vite.

A suivre ...

Publié dans broderie

Commenter cet article

aurore 07/07/2009 10:15

merci pour ce beau conte

quitterie31 04/07/2009 00:11

très bonne idée, je ne connais pas ce conte, je viendrai lire tous lesjours

phymar 04/07/2009 09:15


et je t'en remercie
bises
martine


Anne-France 03/07/2009 09:49

dommage pour Pont L'Abbé !!! ça doit être magnifique à voir !et pour l'histoire j'ai hâte de lire la suite !